8e retraire stratégique de Coris Bank : Les opportunités du digital au menu des échanges

50
8e retraire stratégique de Coris Bank : Les opportunités du  digital au menu des échanges

Coris Bank international SA a procédé au lancement des travaux de la 8e édition de sa retraite stratégique, le vendredi 20 septembre 2019. Cette édition se tient les 20 et 21 septembre 2019, sous le thème « Transformation digitale de Coris Bank international SA : quelles stratégies innovantes pour de meilleures performances ? ».

« La direction générale a toujours souhaité de tous ses vœux, une participation active et soutenue des collaborateurs aux activités et réflexion engagées par la banque dans une dynamique d’amélioration continue ». Telle fut la conclusion du directeur général de Coris Bank international (CBI), Diakarya Ouattara, à l’ouverture de la retraite stratégique de la banque, le vendredi 20 septembre 2019, qui a réuni environ 50 collaborateurs autour de réflexions qui devront permettre à la banque de renforcer sa position sur le marché bancaire national.


Pendant deux jours, les participants réfléchiront autour de la thématique de la digitalisation de la banque et les opportunités qu’offre cette digitalisation. « Notre institution, dans sa dynamique d’innovation constante, a inscrit la transformation digitale parmi ses priorités stratégiques dans l’optique de saisir les opportunités que lui offre la technologie, afin de proposer des produits et services innovants et adaptés aux besoins nouveaux des clients », a déclaré le directeur général Diakarya Ouattara, en guise d’explication au choix du thème de la retraite stratégique.


Il se dit convaincu que le développement de la téléphonie mobile et de l’internet ainsi que la vulgarisation des appareils numériques et digitaux influencent les habitudes et le comportement des clients qui sont de plus en plus connectés et exigeants en matière de facilités d’accès et de disponibilité des services bancaires, d’où la nécessité de s’adapter.


En effet, souligne-t-il, le rapport 2017 de la Banque centrale montre que le taux de bancarisation est passé de 22% à 70% lorsque l’on prend en compte les utilisateurs des services de microfinance et les établissements de monnaie électronique. « CBI se doit donc de saisir cette opportunité et de répondre aux besoins des clients en leur offrant des services disponibles 24h/24 et un accès multicanal intégré », lance Diakarya Ouattara.


Faut-il le rappeler, cette retraite se tient au lendemain du Gala des 100 entreprises les plus dynamiques au Burkina Faso, organisé par l’agence Eco-finance entreprises, qui a décerné le palme de la banque la plus dynamique à Coris Bank international (CBI). La direction de la banque digitale de CBI veut donc relever les défis sus-évoqués afin de conforter la position de la banque sur le marché bancaire burkinabè.

Le directeur général de la holding, Emmanuel Sawadogo, a tenu à féliciter la direction générale et ses collaborateurs pour le travail abattu sur le terrain, qui donne à « la banque autrement » une position confortable sur le marché bancaire national.

Etienne Lankoandé

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici