8e édition de la coupe de l’Excellence : le top de départ est prévu pour le 8 février 2020

56
8e  édition de la coupe de l’Excellence : le top de départ est prévu pour le 8 février 2020

C’est sous le thème « le sport, un facteur de paix et de cohésion » que se tiendra du 8 février au 18 avril 2020, la 8e édition de la coupe de l’Excellence. L’information a été livrée le samedi 18 janvier 2020 par Dimitri Ouédraogo, président de l’Association soyons solidaires (A2S), accompagné de ses collaborateurs au cours d’une conférence de presse au café Restau-Noodo.


Dans sa quête pour le développement du sport et de la culture, l’Association soyons solidaires (A2S) a initié une coupe inter-établissements filles et garçons en football dénommée « coupe de l’Excellence ». Placée sous la présidence du ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo, des parrainages de madame Eliane Bonkoungou, directrice générale de Elite Voyages et de madame Aicha Ouattara, directrice générale des Editions Lefaso, la compétition regroupera 18 établissements dont 8 à Ziniaré (région du Plateau-central), 4 à Ouaga (région du Centre), 4 à Ouahigouya (région du Nord) et 2 à Kongoussi ( région du Centre-Nord) avec le lancement prévu à ouaga, au lycée privé le Réveil le 8 février et la grande finale à Ziniaré le 18 avril.


8 éditions consécutives du genre, la compétition selon le président de l’association, Dimitri Ouédraogo, se tiendra sous le thème « Le Sport, un facteur de paix et de cohésion sociale » et permettra de mettre l’accent sur le rejet de l’extrémisme violent ainsi que la collaboration entre Forces de Défense et de sécurité et populations civiles pour enrayer l’insécurité. Outre le tournoi de football, l’association organisera au profit des élèves des lycées et collèges de la province du Bam une conférence publique, une nuit culturelle, un concours de poésie et un don de sang, a déclaré le conférencier.


Avec un budget de 9 millions de francs CFA, la présente édition permettra de récompenser le vainqueur d’un trophée et d’une enveloppe de cent cinquante mille francs CFA a précisé Dimitri Ouédraogo. Aussi, le sport étant un facteur de cohésion sociale et de fraternité, il a interpellé toutes les personnes de bonne volonté à soutenir sans réserve le sport et surtout à investir dans la jeunesse pour préparer le Burkina de demain.


S’exprimant sur les questions de l’heure dont notamment sur la question sécuritaire, il a prôné plus de solidarité envers les victimes de l’hydre terroriste qui a entraîné plus de cinq cent mille déplacés internes. Au regard des divergences de point de vue, Dimitri Ouédraogo a invité les acteurs politiques et ceux de la société civile à agir dans l’intérêt supérieur de la nation dans leurs actions ; car dira-t-il, la sécurité et la stabilité du pays nous incombent à tous en guise de conclusion.

Juste Ephrem ZIO

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici