50 ans du FESPACO : La célébration en réflexion

39

La 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) prévue se tenir du 23 février au 2 mars 2019 marquera les 50 ans d’existence du festival. Afin de parvenir à une célébration digne et relevée, la délégation générale et les professionnels du cinéma d’Afrique et sa diaspora réfléchissent ensemble autour d’un atelier international organisé à cet effet du 30 novembre au 2 décembre 2017.

L’initiative a pour objectif de jeter un regard rétrospectif et prospectif sur le rôle et la place de la biennale dans l’évolution des expressions cinématographiques et audiovisuelles africaines.

Les professionnels du cinéma d’Afrique et de la diaspora, les anciens secrétaires généraux sont mis à contribution pour mener l’activité à bien.

50 ans du FESPACO, ce sont plusieurs éditions, plusieurs thèmes qui ont été abordés. Plusieurs révolutions ont marqué le monde du cinéma. Et inévitablement les enjeux ont changé.

C’est en ce sens que, dira le délégué général, Ardiouma Soma, il faut marquer un arrêt pour voir le chemin qui a été parcouru,  « est-ce que tout fonctionne, est-ce que ça marche, quelles sont les difficultés. Les choses doivent évoluer pour répondre aux besoins des cinéastes ».

L’idée est aussi de faire un FESPACO en phase avec son temps. « Il ne faut pas que ce soit un FESPACO plus grand que les autres éditions mais un moment où nous devons nous questionner sur le rôle du FESPACO », suggère déjà Gaston Kaboré, Etalon d’or 1999.

Et le représentant du ministre de la culture, Jean Paul Koudougou, citant son discours, de dire que « si le FESPACO vit, il doit ajouter de la plus-value aux acquis déjà engrangés ».

De fortes recommandations qui définiront le programme de la célébration du cinquantenaire, le contenu et le thème mais aussi les contours organisationnels de ce jubilé d’or sont attendues.

Revelyn SOME

Burkina24

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com