5 nouveaux ambassadeurs présentent leurs lettres de créances à Roch Kaboré

24

Cinq nouveaux ambassadeurs ont présenté lundi matin au Président du Faso leurs lettres de créances. Il s’agit des ambassadeurs du Maroc, du Canada, de la France, du Royaume du Danemark et de la République de Guinée.

Pas de cavalerie, pas de fanfare à cette présentation de lettre de créance, conditions météorologiques défavorables, mais ils étaient cinq nouveaux diplomates à se rendre au palais de Kosyam. Le premier, Youssef Slaoui du Royaume du Maroc. A 48 ans le diplomate a déjà travaillé dans des ambassades de son pays en Angola et en République démocratique du Congo. Rabat et Ouagadougou selon la diplomatie burkinabè entretiennent d’excellentes relations bilatérales. Le Maroc appuie le Burkina Faso dans plusieurs domaines tels militaire, santé, agriculture, enseignement supérieur et bien d’autres .

Carol MC Queen est désormais l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Canada au Burkina avec résidence à Ouagadougou. L’établissement des relations diplomatiques entre le Burkina Faso, alors Haute-Volta et le Canada, 11e puissance économique mondiale remonte à 1962. En 2014, le Burkina Faso a été confirmé parmi les 25 pays ciblés par le gouvernement du Canada en ce qui concerne les efforts de développement international.

Il faudrait très prochainement s’habituer. Luc Hallade, 62 ans, est le nom du nouvel ambassadeur de France au Burkina Faso. La coopération entre le Burkina Faso et la France, troisième puissance nucléaire mondiale est organisée, au nom de l’Etat et du Gouvernement, par le ministère de l’Economie pour les aspects économiques, techniques et financiers et par le ministère des Affaires étrangères pour les aspects politiques. Au cours de sa carrière, M. Hallade a servi comme Ambassadeur de son pays auprès de la République Démocratique du Congo de 2011 à 2015 et auprès des Iles Comores de 2008 à 2011.

Il a également travaillé au Ministère de la Défense de 1978 à 1987 et occupé le poste de Conseiller à la Mission de coopération et d’action culturelle française à Bangui (1993-1995), à Abidjan (1995-1997) et à Yaoundé (1999-2003).

Depuis 2015, l’Ambassadeur pressenti occupe le poste de Chargé de la Coopération Régionale dans la zone de l’Océan indien au sein du Ministère français en charge des Affaires Etrangères.Le 4e ambassadeur à présenter ses lettres de créances au Président Kaboré est Steen Andersen, ambassadeur du Royaume du Danemark auprès du Burkina Faso. La coopération entre le Burkina et le Danemark a été lancée en 1973 avec un fort accent sur les questions d’énergie, d’eau et de bonne gouvernance. Le Burkina Faso fait partie des 15 pays prioritaires de l’aide danoise au développement.

Et enfin, Fodé
Keïta, nouvel ambassadeur de la République de Guinée auprès du Burkina
Faso avec résidence à Bamako au Mali a été le cinquième et dernier
diplomate a présenté ses lettres de créances à Roch Kaboré. Les
relations entre les deux pays sont excellentes selon les autorités
burkinabè et sont encadrées juridiquement par plusieurs accords signés.
Cependant, la non mise en œuvre efficiente des accords ne facilite pas
le développement et la coopération bilatérale entre les deux pays.

Lamine Traoré

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici