4e édition des Journées anti-impérialistes : « L’interdiction de la marche du samedi 12 octobre est est déplorable » (Laurent Ouédraogo)

35

Dans une correspondance adressée au MBDHP, la commune de Ouagadougou a interdit la marche du samedi 12 octobre initialement prévue dans le programme de la 4ème édition des Journées anti-impérialistes (JAI). Selon la mairie, cette manifestation est « inopportune » compte tenu du contexte sécuritaire.

« Au regard du contexte sécuritaire, actuel et de la mobilisation de la mobilisation des forces de défense et de sécurité à cet effet, j’estime cette manifestation inopportune. En conséquence, je suis au regret de ne pouvoir donner une suite favorable à votre requête », a indiqué le maire.

Invité de l’émission ça nous concerne sur la radio Oméga, Laurent Ouédraogo, membre du comité de défense des acquis de l’insurrection, une des OSC organisatrices de cette marche a réagi à cette interdiction.

« C’est déplorable (…) un pouvoir qui appelle à l’unité nationale pour combattre le terrorisme refuse de donner l’autorisation au peuple de sortir dire aux terroristes que nous allons les combattre. Nous voulons sortir dire aux terroristes que nous allons nous libérer d’eux et de leurs parrains pour assurer la paix, la sécurité et le développement », a déclaré Laurent Ouédraogo.

Les organisateurs de ces journées anti-impérialistes ont modifié le programme du samedi. Au lieu d’une marche, c’est un meeting de dénonciation qui se tiendra à la bourse du travail de Ouagadougou.

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici