48ème promotion de l’Ecole nationale de police : 2136 agents pour relever les défis sécuritaires

68
48ème promotion de l’Ecole nationale de police : 2136 agents pour relever les défis sécuritaires

Placée sous la présidence de Cherif Sy, ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, représentant le chef du gouvernement, la cérémonie officielle de sortie de la 48ème promotion des élèves policiers s’est déroulée, ce lundi 15 juillet 2019, à l’Ecole nationale de police à Ouagadougou. Baptisée « Engagement patriotique », elle a choisi pour thème de sortie « Renforcer la formation initiale du policier dans la lutte contre l’insécurité ». Cette nouvelle promotion, forte de 2136 agents a pour parrain Clément P. Sawadogo.

Après deux ans de formation, ils sont 2136 élèves déclarés dignes de recevoir un titre de l’Ecole nationale de la police et de servir dans les rangs des forces de l’ordre burkinabè en présence des parents et autorités burkinabè. Ce sont ainsi 2136 agents dont 1906 sous-officiers de police, 230 fonctionnaires de la police municipale. Cette nouvelle promotion est désormais apte à servir le Burkina Faso, là où le devoir l’ appellera, pour relever les défis sécuritaires. Pour le directeur de l’Ecole nationale de la police, Tisé Dabiré, « le Burkina Faso peut compter sur cette promotion qui va bientôt aller apporter un nouveau souffle à leurs ainés sur le terrain ».

Le répresentant du Parrain Pascal T Benon

Il n’a pas manqué aussi de rappeler aux nouveaux sortants de faire de la discipline leur marque de fabrique, leur flambeau voire leur étendard en tout temps et en tout lieu et agir avec professionnalisme afin d’être cette police républicaine, au service de la population. Baptisée « Engagement patriotique », elle a pour parrain Clément P. Sawadogo, ancien ministre de la Sécurité. Représenté par Pascal T. Benon, il a prodigué quelques conseils à ses filleuls et leur a demandé « de garder intact leur niveau d’engagement de service public et leur détermination à bien remplir leur mission. » Il dit n’avoir aucun doute sur l’avenir radieux de cette promotion.

Le directeur de l’Ecole nationale de la police Tiési Dabiré

Le chef du département de la Sécurité, Ousseni Compaoré, a rappelé aux nouveaux sortants que « dans un environnement professionnel où la discipline est parfois mise à rude épreuve au nom de revendications sociales, un intérêt particulier doit être accordé à la formation initiale particulièrement orientée vers le renforcement de la déontologie, de la discipline et de la redevabilité ». Il les exhorte à plus de professionnalisme dans leur métier et à contribuer à faire du Burkina Faso, un havre de paix par une sécurisation des populations.

Le ministre de la défense Chérif Sy porte les grades d’un des majors

Dans le but de permettre aux nouveaux sortants de mener bien leur mission et protéger les populations, quelques innovations ont été apportées dans la formation. Il s’agit entre autres de l’introduction d’un module intitulé « formation militaire continue (FMC), sur le code de la route et la mise en œuvre effective de l’examen terminal unique dont l’objectif est l’évaluation pratique des enseignements. « Notre aptitude à mener à bien les missions régaliennes n’est plus à démontrer car durant les deux années, nous avons subi des formations sur tous les plans. Cette formation incluant les innovations va nous permettre de relever les nouveaux défis sécuritaires », a souligné le délégué de la promotion Xavier Mobidi.

La fin de la cérémonie a été marquée par des remises de diplômes aux différents majors de classes et d’une parade des troupes suivies de démonstration des techniques d’intervention. En rappel dans cette promotion, il convient de signaler le décès de l’élève contrôleur de la police municipale de la commune de Kaya, Sawadogo Moussa le 17 mai 2018.

Cliquez ici pour lire aussi Ecole nationale de la police : Sortie officielle de la 48ème promotion

Issoufou Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici