3ème Journées de promotion et de valorisation des produits locaux : La Fédération femme et développement encourage le savoir-faire traditionnel

71

3ème Journées de promotion et de valorisation des produits locaux : La Fédération femme et développement encourage le savoir-faire traditionnel

« Trois ans maintenant que la FFED /BF, à travers les journées de promotion et de valorisation des produits locaux, a décidé d’accompagner les femmes, surtout des zones rurales et péri-urbaines qui vivent dans des conditions précaires » a noté Fatimata Legma, présidente de la FFED /BF, par ailleurs présidente du comité d’organisation.

Trois ans après sa mise en place, les journées de promotion et de valorisation des produits locaux, désormais baptisées « Journées de valorisation des produits locaux par les femmes (JVPL /F) » conserve sa mission première. Celle de contribuer à l’autonomisation économique des femmes et à réaffirmer leur identité culturelle à travers l’art vestimentaire traditionnel, l’art culinaire et les produits forestiers non ligneux.

3ème Journées de promotion et de valorisation des produits locaux : La Fédération femme et développement encourage le savoir-faire traditionnel« Nous voulons que les conditions socio-économiques des femmes soient améliorées, que le travail qu’elles font dans leurs maisons, champs, puissent être connus car c’est pour valoriser l’expertise féminine » a soutenu Madame Legma. Pour la présidente de la FFED /BF, les femmes doivent conjuguer leurs efforts afin que « que les produits qu’elles fabriquent ne restent pas dans leurs cases et puissent être vendus ».

La particularité de la 3ème édition

3ème Journées de promotion et de valorisation des produits locaux : La Fédération femme et développement encourage le savoir-faire traditionnelLa 3ème édition des JVPL /F se déroule à une période où sera célébrée la fête des Mères. Une occasion pour la président de la FFED /BF, Fatimata Legma, de convier tous les hommes et femmes des communautés étrangères, des 13 régions du Burkina et de l’espace UEMOA à « venir célébrer le savoir-faire des mères du Burkina et d’Afrique » a-t-elle souhaité. Aussi, pour l’édition 2017, des innovations particulières ont été apportées, selon la présidente Fatimata Legma. Il s’agit notamment des rencontres B to B entre les participants eux-mêmes, les professionnels d’autres corps de métiers et la formation des exposantes.
Et à une semaine de lancement officiel des activités, le comité d’organisation dit être prêt à 80 %. A ce sujet, des difficultés d’ordre financier, il n’en manque pas. Avec un budget prévisionnel de 29 millions, le comité d’organisation confie avoir pu mobiliser la somme de 13 millions. Les femmes espèrent l’appui des bonnes volontés pour la réussite de cet évènement.

3ème Journées de promotion et de valorisation des produits locaux : La Fédération femme et développement encourage le savoir-faire traditionnelCréée en 1992, la Fédération femme et développement du Burkina couvre à ce jour, les 13 régions du Burkina et enregistre plus de 100 000 membres et 500 bénévoles avec des qualifications diverses dans des domaines variés de la vie sociale et culturelle. Elle a de nombreux acquis dans le domaine de la santé, de l’éducation et de l’économie. Pour ses actions menées, la FFED /BF a reçu entre autres, la « Palme de l’excellence féminine internationale »en 2013 à Abidjanet le trophée des Amazones du Bénin « Agoodje » en 2015.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Lefaso.net