3è édition de «la Ouagalaise» : Samatou Tindé ne participera plus à la compétition

74

Deux fois vainqueur de «La Ouagalaise», Samatou Tindé ne participera plus à cette compétition qui vise à encourager les femmes à la pratique du sport. C’est du moins ce qui est ressorti de la conférence de presse animée par le comité d’organisation le 26 avril 2018 au stade Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou.

«La Ouagalaise» est une manifestation sportive initiée par l’Association avancer avec elles (2AE). La manifestation consiste à donner une coloration sportive à la fête du 8 mars (journée internationale de la femme) à travers une course-compétition sur 8 km et une marche-détente sur 4 km. La course-compétition est sanctionnée par des récompenses dont des vélos et une moto comme médaille d’or. Cette année, le comité n’entend pas autoriser la participation de Samatou Tindé, vainqueur des éditions 2016 et 2017. «Notre objectif est d’encourager les femmes et surtout les jeunes filles à pratiquer le sport pour leur bien-être. Il faut donc permettre à celles-ci de goûter aux délices de la victoire. C’est pour cela que nous demandons respectueusement à Samatou Tindé d’être désormais une pionnière et conseillère à nos côtés», argumente Salimata Doussa, présidente de 2AE.

Prévue pour le 1er mai prochain, la Ouagalaise 2018 a pour thème : «La planification familiale comme moyen de concilier maternité et travail.» Occasion pour les organisateurs donc de magnifier le travail de la femme et d’inviter l’autre moitié du ciel à plus d’assiduité au travail, à plus de combativité pour son épanouissement. Cette année, il est prévu des expositions dans la cour du stade Joseph Conombo. Après la course et la marche, les participants pourront donc mieux s’informer sur les problèmes de santé qui les concernent. Le point de départ de la course comme la marche se situe à l’entrée principale du stade. Selon le comité d’organisation, tout est prêt ainsi que la sécurité et ils n’attendent que les inscriptions des participants.

Fasozine