2e édition de la Pédale du président du Faso : Bachirou Nikièma plus rapide

62

Bachirou Nikièma est le vainqueur de la deuxième édition de La pédale du président du Faso. Celle-ci s’est disputée le samedi 19 octobre 2019 sur l’Avenue Charles de Gaulles de Ouagadougou.



A une semaine du début du Tour du Faso, les cyclistes burkinabè semblent être prêts pour commencer la compétition

Fin de préparation pour les Étalons cyclistes en prélude de la 32e édition du Tour du Faso. Les coureurs burkinabè ont pu peaufiner les dernières stratégies à travers la deuxième édition de La pédale du président du Faso.  Sur l’avenue Charles de Gaulle de Ouagadougou, près de 25 mille personnes étaient rassemblées pour connaître le vainqueur de cette compétition. 98 coureurs issus de 40 clubs ont rivalisé  dans un circuit fermé sur de 4,400km à parcourir 20 fois (88 km).

Malgré un parcours assez réduit par rapport à ceux que ces forçats de la route ont l’habitude de braver, 29 coureurs ont dû jeter l’éponge. Les grands noms du cycliste Burkinabè comme Aziz Nikièma, Paul Daumont Mathias Sorgho, Bachirou Nikièma, Sadou Diallo, Seydou Bamogo entre autres étaient tous présents. L’AS Bessel, l’Association des jeunes coureurs de Koudougou (AJCK), l’Union sportive des Forces armées (USFA), le Rail Club du Kadiogo (RCK) et l’équipe de TAN Aliz sont les principaux animateurs de cette course.

Un travail d’équipe

A deux tours de la fin, Aziz Nikièma de l’USFA subit une panne mécanique. Il lance alors son coéquipier Bachirou Nikièma qui sur la dernière ligne droite se bat au sprint face à Paul Daumont qu’il coiffe sur la ligne d’arrivée. Il remporte ainsi la deuxième édition de La pédale du président du Faso.

« C’est un travail d’équipe. Après la panne de Aziz Nikièma, il restait Daouda Congo et moi. Au sprint, je me suis imposé finalement. Paul Daumont et moi sommes des sprinteurs, j’ai juste essayé de rester derrière et sortir à la dernière minute », explique le vainqueur de cette compétition. Il s’impose avec un temps en 2h11mn53s soit une vitesse moyenne de 40,035 km/h. Paul Daumont de l’AS Bessel arrive deuxième juste devant Abdoulaye Rouama de l’AJCK.

Pour le Ministre de la jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes,  Salfo Tiemtoré, le niveau affiché par les cyclistes est un signe qu’ils  sont prêts pour le Tour du Faso. « Notre souhait est que ces coureurs puissent démontrer que malgré nos difficultés, il y a de la détermination à vaincre, montrer que leur engagement et leur résilience face à toutes ces difficultés, que les jeunes ont de l’amour pour ce pays », a commenté Salfo Tiemtoré. L’objectif, selon lui, c’est de remporter le maillot jaune au tour du Faso 2019.

La 32e édition se tient du vendredi 25 octobre au dimanche 3 novembre 2019.

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici