20ème conférence des agents comptables : Pour une meilleure mobilisation des ressources financières de l’Etat

190
20ème conférence des agents comptables : Pour une meilleure mobilisation des ressources financières de l’Etat

Débutés le 15 juillet dernier à Ouagadougou, les travaux de la 20ème Conférence annuelle des agents comptables des établissements publics de l’Etat (CACEPE), ont pris fin ce mercredi 17 juillet 2019. Placée sous le thème « L’agent comptable et le régime fiscal burkinabè », la présente rencontre aura permis de cerner les difficultés auxquelles les agents comptables sont confrontés en matière de fiscalité.


Les différents impôts et taxes soumis aux Etablissements publics de l’Etat ainsi que leur mode de liquidation, les difficultés rencontrées par les agents comptables en matière de fiscalité. Ce sont entre autres, les questions qui étaient au menu de ce 20ème rendez-vous des agents comptables, axé sur le nouveau code général des impôts. « Nous avons analysé les dispositions relatives à certains impôts comme la retenue à la source, l’opérationnalisation de la TVA au niveau des EPE. Nous avons tiré de bons enseignements et on verra dans quelle mesure, on peut contribuer davantage à mobiliser les ressources financières pour le compte de l’Etat », a noté le président des agents comptables, Moussa Traoré.


Ainsi, a l’issue des travaux, les agents comptables ont pris des résolutions et formulé des recommandations en vue d’optimiser leurs parts contributives en matière de mobilisation des ressources des EPE. Au titre des résolutions, figurent la mise en application de la législation fiscale dans les établissements publics de l’Etat ; la production et la transmission des situations financières et comptables dans les délais requis.


En termes de recommandations, les agents comptables ont suggéré la mise en place d’un dispositif de formation régulière, l’élargissement de la sensibilisation sur le nouveau régime fiscal burkinabè au profit de tous les acteurs des EPE et enfin, la prise de mesures nécessaires au respect des dispositions encadrant la centralisation des fonds publics.


Prêtant une oreille attentive aux recommandations et résolutions des agents, le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Célestin Santéré Sanon, représentant le ministre chargé de l’Economie, a exhorté l’ensemble des participants à travailler en étroite collaboration avec les services techniques de la DGTCP pour leur mise en œuvre. Aussi, a-t-il convié les services techniques de la Direction générale du Trésor et de la comptabilité publique (DGTCP), à porter ces dossiers et œuvrer pour leur exécution.

Nicole Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici