20ème conférence des agents comptables : Le nouveau code des impôts en question

49
20ème conférence des agents comptables : Le nouveau code des impôts en question

Cadre de partage d’expériences en matière de bonnes pratiques financières et comptables, la Conférence annuelle des agents comptables des établissements publics de l’Etat ( CACEPE), se tient du 15 au 18 juillet 2019, à Ouagadougou. Cette 20ème édition est placée sous le thème : « L’agent comptable et le régime fiscal burkinabè ».


S’exprimant sur le thème de la présente rencontre, le secrétaire général du ministère de l’Economie, des finances et du développement, Séglaro Abel Somé, a noté que ces trois jours de travaux entendent apporter des solutions aux difficultés auxquelles les agents comptables et les Etablissements publics de l’Etat (EPE), sont confrontés en matière d’application des nouvelles dispositions du nouveau code des impôts.


A ce propos, le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Célestin Santéré Sanon, a expliqué que depuis l’entrée en vigueur du code général des impôts adopté en décembre 2017, certains EPE ont vu une partie de leurs activités soumises à la TVA et autres taxes. Et si un traitement de certaines dispositions du code a été opéré en vue d’adapter les nouvelles dispositions aux réalités économiques du moment, Célestin Santéré Sanon reconnait que le traitement des opérations fiscales par les agents comptables n’est cependant pas sans difficultés. « Au cours de nos supervisions, Il y a un certain nombre d’insuffisances qui sont relevées et c’est l’occasion pour nous d’échanger avec les acteurs pour trouver les meilleures solutions possibles pour leur permettre d’être suffisamment opérationnels », a-t-il indiqué.


Il s’agira donc, au cours de cette rencontre, selon le directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique, de s’attaquer à cette nouvelle donne pour assurer une meilleure contribution des EPE dans la mobilisation des ressources de l’Etat.

En rappel, la 19ème CACEPE tenue en 2018, a porté sur le thème : « La contribution des Etablissements public de l’Etat à la mise en œuvre des recommandations issues de l’Evaluation de la performance du système de gestion des finances publiques ( GFP) suivant la méthodologie du cadre PEFA ».

Nicole Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici