20 ans de Magic System : L’étape du Burkina est exceptionnelle, selon Asalf’O

21

20 ans de Magic System : L’étape du Burkina est exceptionnelle, selon Asalf’O

Ce 9 décembre 2017 sur le coup de 20h20 au stade municipal de Ouagadougou, le groupe Magic System va communier avec ses fans à travers un concert, 12 ans après le dernier. Deux jours après, c’est Bobo-Dioulasso qui accueillera les ’’Gaou magiciens’’. Ces concerts s’inscrivent dans le cadre des tournées entamées par le groupe dans certains pays africains pour célébrer ses 20 ans d’existence.

20 ans de Magic System : L’étape du Burkina est exceptionnelle, selon Asalf’OMais la 6e étape, celle du Burkina Faso sera particulière à entendre le leader du groupe Asalf’O. D’abord, c’est le premier pays qui a accueilli le groupe pour sa première sortie internationale, en décembre 1999. Un sentiment de reconnaissance, tant le groupe a depuis grandi et connu un succès notable. Ensuite, le Burkina est le pays d’origine du leader du groupe. “C’est la terre d’origine de mes parents, j’ai un attachement particulier pour ce pays”, a noté Asalf’O.

Le groupe promet de régaler ses fans des différents tubes qui ont marqué ses 20 ans. De ’’1er Gaou’’ le titre qui a lancé le groupe, à ’’Magic in the air’’, le répertoire des magiciens sera revisité.

Le secret d’une longévité

Ce qui fait la particularité de Magic System, c’est sans doute sa longévité. Les exemples de ces groupes disloqués foisonnent ici et ailleurs. Alors, comment Magic System a tenu toutes ces années ? Le leader reconnaît que cela n’a pas toujours été facile. En 20 ans, il y a eu des querelles, des bagarres.

20 ans de Magic System : L’étape du Burkina est exceptionnelle, selon Asalf’O“Même à deux, ce n’est pas facile, à quatre c’est encore plus difficile. Chacun avec son égo et son éducation, surtout quand le succès est là, c’est encore difficilement gérable. Mais on a essayé de garder certaines valeurs. La chance que nous avons c’est que nous sommes partis du même quartier, notre passé a été un socle…”, a reconnu Asalf’O pour qui le groupe est fier de montrer 20 ans après, que c’est possible de partir ensemble et d’arriver ensemble.

En plus, il se considère comme le grand frère du groupe, le leader et non le chef ou le patron. “Il y a une nette différence entre le patron et le leader. Le chef, c’est celui qui donne des ordres, le leader c’est celui qui de par sa vision essaie de fédérer autour de lui, de se mettre au service d’une équipe, d’un groupe”, explique le chanteur.

Les 20 ans du groupe, au-delà de l’aspect musical, c’est pour magnifier les valeurs de persévérance, de travail, d’amitié et de fraternité.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Lefaso.net