19e concours d’agrégation du CAMES : 54 nouveaux professeurs déclarés admis

39
19e concours d’agrégation du CAMES : 54 nouveaux professeurs déclarés admis

Le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) a présenté les résultats du 19e concours d’agrégation en sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion, le 13 novembre 2019 à Ouagadougou. Sur 131 candidats présentés, 54 ont été admis dans tout l’espace CAMES.

Le concours d’agrégation a débuté le 2 novembre dernier à l’Université 2iE et s’est achevé ce 12 novembre 2019. Ils étaient 131 candidats de plusieurs nationalités de l’espace CAMES à prendre part à ce 19e concours d’agrégation. Pour les agrégés en Sciences politiques, ils sont quatre candidats admis sur neuf présentés.

Les agrégés en Sciences économiques sont 17 sur 41 candidats présentés. Ce sont trois Burkinabè, un Togolais, cinq Camerounais, deux Béninois, deux Gabonais, deux Ivoiriens et deux Sénégalais. En Sciences de gestion, ils sont quatorze admissibles sur 25 candidats présentés. Les admis sont trois Sénégalais, quatre Camerounais, deux Gabonais, deux Béninois, deux Togolais et un Nigérien.


En Histoire des institutions, le seul candidat présenté est déclaré admissible. C’est un Sénégalais. En Droit privé, ils sont 17 admissibles sur 28 candidats présentés. En droit public, on enregistre 14 admissibles sur 28 candidats présentés.

La cérémonie de remise des attestations aux lauréats s’est déroulée en présence du ministre burkinabè de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Pr Alkassoum Maïga. Il a saisi l’occasion pour interpeller les nouveaux agrégés sur leurs responsabilités dans la formation des jeunes africains. Le ministre leur a demandé donc de s’investir dans le développement socioéconomique de leurs pays.


Pr Bertrand Mbatchi, secrétaire général du CAMES, a insisté sur la formation et le désir de promotion des intellectuels africains, pour relever les défis du continent.

A leur tour, les agrégés ont exprimé leur satisfaction et invité les jeunes chercheurs à redoubler d’efforts pour accéder aux grades supérieurs dans le monde de l’enseignement.

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici