177 milliards du covid-19 : « une caverne d’Ali Baba pour le régime du MPP » (Mamadou Kabré)

211

Après plusieurs semaines de suspension due à la maladie du covid-19, le Chef de File de l’Opposition politique (CFOP) a repris son habituel point de presse ce mardi 7 mars 2020, à son siège sis à Ouagadougou. Comme il fallait s’y attendre, l’actualité liée au covid-19 a dominé les sujets enrôlés à l’ordre du jour. A ce sujet, le CFOP s’est offusqué contre le budget alloué au plan de riposte en sa répartition notamment.

Dans la lutte contre la maladie à coronavirus, le Président du Faso a pris un certain nombre de mesures impactant les activités économiques quotidiennes des populations. Dans son deuxième adresse à la nation, ce sont des mesures sociales d’accompagnement que le président a annoncé afin de soulager les populations dans ce dur contexte de crise sanitaire. Ainsi, le plan de riposte révisé a été chiffré à 177 milliards de FCFA.

En effet, sur ces 177 milliards, à en croire l’opposition politique, le gouvernement a prévu 121 milliards pour l’hébergement de 133 000 malades du covid-19 dans des hôtels pendant 14 jours soit 50 000 FCFA pour les frais d’hôtel et 15 000 FCFA pour les frais de restauration par malade et par jour.

Cela ajouté au fait que sur les 56, 97 milliards restants, « seulement 250 millions sont réservés à la recherche pour la lutte contre la pandémie », a regretté le principal conférencier du jour, par ailleurs président du PRIT LANNAYA, Mamadou Kabré qui craint que les 177 milliards ne soient « juste une nouvelle caverne d’Ali Baba pour le régime MPP».

Par ailleurs, regrette-il le fait que la grande majorité de la population ne soit pas concernée par les mesures d’accompagnement. « Le meilleur remède contre le coronavirus à ce jour demeure le confinement. Mais comment voulons-nous confiner une population qui vit au jour le jour? », s’est interrogé M. Kabré pour qui, « l’écrasante majorité des Burkinabè, c’est-à-dire les paysans, a été royalement ignorée ». Pour cela, l’opposition politique propose la subvention massive « des denrées de grande consommation : céréales, huiles, sucre, savon, dont le prix a connu une augmentation significative ces derniers jours ».

Pour sa part, au delà des actions de dénonciation et de sensibilisation, le CFOP a indiqué qu’il a « collecté une somme d’argent qui servira à faire un don très bientôt pour contribuer à la lutte contre le coronavirus ».

Franck Michaël KOLA
Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici