146 terroristes tués au Nord : Le MBDHP dénonce des exécutions sommaires

62

Le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP)  a dénoncé ce 13 mars 2019 des dérives lors des opérations des forces armées nationales dans la région du Nord en riposte à l’attaque menée dans la nuit du 3 au 4 février 2019.

Le MBDHP, selon Aujourd’hui au Faso,  affirme, sur la base d’une enquête menée dans la région, que 60 personnes ont été exécutées « sommairement » et n’avaient pas de lien avec les terroristes. 

Par ailleurs, le Mouvement informe que les forces armées inspire t de l’inquiétude au sein des populations et qu’a contrario, les groupes terroristes se présentent comme des défenseurs des habitants. 

Le MBDHP,  tout en soulignant son opposition aux attaques terroristes, condamne les exécutions sommaires. 

Pour rappel, dans la nuit du 3 au 4 février 2019, des hommes armés ont tué 14 personnes à Kain dans la région du Nord. En riposte,  l’état-major général des armées a annoncé avoir neutraliser 146 terroristes.

Burkina24

Burkina24.com