11 décembre à Tenkodogo : le FPDCT se rapproche des populations

57

Tenkodogo abrite cette année la 59è édition de la célébration du 11 décembre, fête de l’indépendance du Burkina Faso. Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) s’approprie bien de l’occasion pour mettre en exergue son rôle et les opportunités d’accompagnement des collectivités territoriales sur l’ensemble du territoire. Ce samedi 7 décembre 2019 à Tenkodogo (où se tient dans quelques heures, la commémoration de l’accession à la souveraineté nationale), le FPDCT est bien présent avec un stand à la foire du 11 décembre, question de se rapprocher davantage des populations.

Cette 59è édition de la célébration du 11 décembre, fête de l’indépendance du Burkina Faso marque aussi le centenaire de l’existence du pays des Hommes intègres. Occasion toute trouvée par le FPDCT qui célèbre également sa décennie d’existence, de montrer aux populations de la région du Centre-Est et principalement aux autorités politico-administratives, ce que cet « instrument très important » dans le dispositif de développement du Burkina fait au profit des collectivités territoriales. Ainsi dans son stand, l’on peut découvrir des photos « témoins » de l’ensemble des réalisations faites dans tous les domaines par les collectivités territoriales grâce à l’accompagnement du FPDCT sur cette décennie d’existence.

Le président de l’Assemblée nationale, Bala Sakandé visitant le stand du FPDCT

Et à l’occasion de sa visite ce 7 décembre à la foire du 11 décembre, Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale, n’a pas manqué d’encourager les responsables de l’institution pour leur abnégation mais surtout les inviter à faire d’avantage pour que les populations à la base puissent bénéficier des fruits de la croissance. Message bien reçu par Bruno Dipama et ses collaborateurs : « Nous disons merci à la représentation nationale qui a intercédé auprès du ministère en charge des Finances pour que la dotation du FPDCT des trois milliards de francs CFA soit rétablie. En effet depuis 10 ans, c’est entre 6 et 10 milliards de francs CFA que l’Etat burkinabè met à la disposition du fonds, pour qu’une répartition soit faite à l’ensemble des 364 collectivités territoriales. Et si nous sommes présent à cette foire, c’est pour nous rapprocher davantage des populations afin qu’elles comprennent la mission du fonds et recueillir également leurs avis », témoigne le DG du FPDCT.

   

Source : Fasozine.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici