10 ans de Coris Bank International : C’est parti pour le tournoi de football inter écoles professionnelles

59

10 ans de Coris Bank International : C’est parti pour le tournoi de football inter écoles professionnelles

C’est sur le terrain de l’Ecole nationale de police (END), à Ouagadougou, que s’est joué le match d’ouverture de la 1re édition du tournoi de football inter écoles professionnelles initié par Coris Bank International Burkina Faso. En tout la compétition concerne 20 écoles professionnelles (12 à Ouagadougou et 8 à Bobo-Dioulasso) qui vont s’affronter afin de déterminer un vainqueur. Selon le Directeur général de Coris Banque Burkina Faso, Diakarya Ouattara, l’ambition est d’étendre la compétition à toutes les écoles professionnelles du pays. Mais pour une 1re édition marquant les 10 ans de vie de son institution, la banque pour plus de pragmatisme a voulu se limiter aux deux grandes villes qui comptent le plus d’écoles professionnelles de formation.

Une « correction »

Le match d’ouverture de ce tournoi a opposé l’Ecole nationale des douanes (END) à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM). Durant 60 minutes (chaque mi-temps a duré 30 minutes), les adversaires du jour ont tenté tant bien que mal de montrer un beau spectacle aux amoureux du sport roi. Dès l’entame du match, l’END a administré un but matinal qui a calmé les ardeurs de l’ENAM qui tente de revenir au score par tous les moyens. C’est dans la quête de l’égalisation que les soldats des finances ont alourdi le score avant la mi-temps. De retour des vestiaires les efforts de l’ENAM paient avec la réduction du score, donc 2 buts à 1. Pendant que ces derniers luttaient pour revenir au score, un troisième but de l’END est venu anéantir tout espoir de remonter le score. C’est donc sur le score de 3 buts pour l’END, contre 1 pour l’ENAM que l’arbitre mis fin à la seconde partie du match, consacrant la victoire des soldats de la finance.

Une initiative salutaire

Une première victoire qui ne peut que réjouir l’élève Inspecteur des douanes, Bayala Mathieu, délégué général de l’Ecole nationale des douanes. Il a remercié « la banque autrement » pour son initiative. « Le sport a beaucoup de facteur, notamment celui de la cohésion, de la discipline, de la santé. Pour tout cela nous disons félicitation à Coris Banque International pour cette initiative », a-t-il laissé entendre.

Pour lui, cette banque est moderne et a grandi en diversifiant ses produits au fil des ans. Même sentiment de joie pour le Commissaire de police Palm Salé Moussa, représentant le Directeur général de l’Ecole nationale de police (ENP). Il a signifié leur reconnaissance ainsi que celle des autres écoles professionnelles à Coris Bank International qui permet le brassage des futurs animateurs de l’administration publique. L’occasion était bonne pour lui de prévenir les autres compétiteurs quant à la qualité de l’équipe de l’ENP qui est également dans la compétition.

Que l’esprit du « Fair play » prévale

Après les phases des demi-finales qui se joueront dans les villes de Ouagadougou et Bobo Dioulasso, la finale de la compétition, elle, se tiendra le 17 février 2018. Le vainqueur aura 1 million de FCFA comme prix. Mais toutes les équipes auront droit à des maillots « pour leur donner le gout de la compétition » et bien d’autres lots. Séance tenante les deux équipes ont reçu des mains des premiers responsables de la banque un jeu de maillot et un ballon. Le Directeur général de « la banque autrement » a invité les compétiteurs et supporteurs à rendre la compétition belle et à vivre cette fête sous le signe de l’amitié, de la confraternité et de l’accompagnement d’un partenaire qu’est la banque. Et que l’esprit du « Fair play » prévale jusqu’à la finale.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Lefaso.net