02 avril 1967-02 avril 2017 : Il y a 50 ans, des chrétiens découvraient le site de pèlerinage de Yagma

57

02 avril 1967-02 avril 2017 : Il y a 50 ans, des chrétiens découvraient le site  de pèlerinage de Yagma

Ces Laïcs ont répondu à l’appel du Cardinal Paul ZOUNGRANA, daté du 10 mars 1966 : « chercher des lieux qui vous plaisent pour que nous allions y vénérer Marie ». Cette découverte est consécutive au premier pèlerinage au calvaire organisé par la Légion de Marie à Naab ma-tanga en réponse à l’appel, le 12 mars 1967.

02 avril 1967-02 avril 1017 : Voici déjà 50 ans que les Fils et Filles de l’Eglise famille de Dieu à Ouagadougou et au Burkina Faso, ont opéré sous l’inspiration de L’Esprit Saint, un miracle de la foi qui voit (cf. Lumen Fidei n°1) et la Très Sainte Vierge Marie, Notre Dame de Yagma, a confirmé cet acte de dévotion mariale, en dehors de toute apparition officiellement reconnue par L’autorité ecclésiale locale et universelle. C’est la merveille de Dieu devant nos yeux ( Cf Ps 117, 23 ss). Que le nom du Seigneur en soit béni, maintenant et toujours ! Amen

Ils étaient un petit groupe (de femmes et d’hommes), en comparaison avec les assemblées liturgiques que le Sanctuaire accueille aujourd’hui. Dans la foi en l’unique médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ, ils ont donné le témoignage de leur amour pour Jésus-Christ, en accordant une place Unique de Vénération à sa Mère, Notre Dame de Yagma. Ils ont espéré un lendemain meilleur pour ce site de pèlerinage, haut lieu de sanctification de tous, en transmettant leurs convictions de foi, dans la prière et l’action persévérante et nous en constatons les fruits.

Ils sont davantage plus nombreux, aujourd’hui, à travailler pour le renouveau en tout du Sanctuaire dédié à Dieu en l’honneur de la Vierge Marie, notre Dame de Yagma : Pape, Cardinaux, Archevêques, Evêques, prêtres et diacres ; religieux (ses), catéchistes et autres laïcs de consécrations diverses. Voici la merveille de Dieu, devant nos yeux. ( Cf Ps 117, 23 ss)

Ils sont de plus en plus nombreux (de notre pays surtout), à se dévouer avec hardiesse, en investissant financièrement pour la construction du Sanctuaire. Ils ont construit la Basilique Notre Dame de Yagma. Ils construisent la Maison du pèlerin Saint Michel et le mur de la clôture du Sanctuaire. Ils sont décidés dans le Seigneur à espérer contre vents et marrées à un meilleur avenir pour le Sanctuaire Notre Dame de Yagma. Que le nom du Seigneur en Soit béni, pour les siècles des siècles !

Ils sont toujours à l’œuvre. Voici à présent le bilan de la 6ème phase d’appel à contribution pour la clôture du Sanctuaire :
6ème phase : « Retour des femmes pour la finale »
Vos contributions s’élèvent à 20 916 770 frs soient 480,84m
• 31 contributions familiales : 4 006 125 frs = 92,09 m
• 119 contributions des femmes : 4 493 355 frs = 103,29 m
• 47 contributions des hommes : 2 450 300 frs = 56,32 m
• 48 contributions des grpes, asso et mvt : 9 966 990 frs = 229,12 m
« Une femme, une famille, une association, un mouvement, un pèlerinage formel ou informel, 3m de mur (environ 130 000 FCFA) pour Notre Dame de Yagma ».
Nous rappelons aux femmes qu’il leur manque le montant 7 479 387F : pour relever le défi d’avoir contribué à hauteur de 28 396 157F, d’ici le 11 juin 2017.

La Maison du Pèlerin Saint Michel
A ce jour, la Maison du pèlerin Saint Michel, située du Côté nord-ouest du Sanctuaire, est sur la phase des travaux de finition. Elle attend que des générosités se manifestent, pour qu’elle paye deux dernières factures de l’entreprise Wendam-BTP, d’un montant de 24 377 461 +25 461 290 soit 49 838 751 fcfa. Quand vous serez de passage au SNDY, vous êtes invités à aller constater l’ouvrage de quelques générosités. C’est l’œuvre de la providence divine, discrète et efficace par les mains de femmes et d’hommes.
« Les gestes demandés à Lazare sont semblables à ceux que le riche aurait pu accomplir et qu’il n’a jamais réalisés. Abraham néanmoins lui explique que « tu as reçu tes biens pendant ta vie et Lazare pareillement ses maux ; maintenant ici il est consolé et toi tu es tourmenté » (v.25). L’au-delà rétablit une certaine équité et les maux de la vie sont compensés par le bien. » Message du pape François pour le Carême 2017
« C’est ensemble, main dans la main, pas à pas et à travers ces efforts conjugués que nous pourrons relever le défi de l’autoprise en charge et rassembler les moyens d’une pastorale capable de travailler les cœurs et la société pour l’avènement du Royaume de Dieu. » Lettre pastorale de Son Éminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO à l’occasion du Carême 2017

Bonne fin du temps de Carême et Joyeuses Fêtes Pascales avec l’Assurance de l’intercession maternelle de Notre Dame de Yagma !

Recteur SNDY
Abbé Kiswendsida Narcisse GUIGMA

Lefaso.net